vendredi 13 novembre 2015

Growth hacking : trucs et astuces pour acquérir et convertir des users ....

Quelque soit son secteur d'activité, accroître sa notoriété pour générer du trafic sur son site, et transformer les visiteurs en clients est un enjeu majeur du webmarketing, qui permet aux meilleurs community managers de faire de l'animation de leurs communautés une force de vente à part entière. Jusque là, on est tous d'accors, mais plus facile à dire qu'à faire, alors quels sont les clés d'un community management réussi et comment optimiser sa stratégie de growth hacking ?
C'est à cette double question que répondait Nicolas Saubin, fondateur de Collibris au Tarmac, mais aussi d'InnoCom et community manager averti le 12 novembre dernier au Tarmac en animant un atelier sur le sujet.

Quelques astuces à partager sans modération :
  • le webmarketing découle d'une logique systémique : on créée du contenu intéressant sur son blog pour être reconnu comme un expert de son domaine, on fait de la viralité via les médias sociaux pour créer une communauté, qu'on renvoie vers la landing page de son site Internet pour enrichir sa base d'adresses mails, sur laquelle on pourra transformer via des campagnes e-mailing ciblées.
  • le top five des médias sociaux les plus utilisés dans le monde pro : facebook, twitter, Google+, viadéo, linkedin, avec des cibles et des lignes éditoriales différentes (rien d etel sur facebook qu'une bonne citation sur une belle image pour multiplier ses like, et rien de mieux que twitter pour toucher une cible de dirigeants ou de journalistes par exemple).
  • la recette d'une viralité optimale : la récupération de flux rss qualifiés et l'optimisation de tweets. Et parce qu'il y a un outil web pour tout, voilà les 3 indispensables de tout community manager qui se respecte : SociallyMap (pour automatiser et programmer sa présence sur les médias sociaux), hootsuit (pour suivre d'un seul coup d’œil tous ses médias sociaux), et Crowdfire (pour récupérer facilement et gérer ses followers)
  • et un truc à savoir : 90% du temps de lecture est centrée sur le titre, d'où l'intérêt de le soigner ... 
Pour finir, deux beaux exemples de community management réussi :
  • Michel et Augustin, qui a réussi à convaincre Startbuck de vendre leurs produits en mobilisant sa communauté autour de#allezHowardUnCafe 
  • Collibris, qui a réussi à fédérer plus de 40 000 users en quelques mois dans la communauté des lecteurs
 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire