lundi 6 juillet 2015

De beaux chantiers pour Nexxled qui double son chiffre d'affaires !

Depuis le mois de janvier, le moins qu'on puisse dire c'est que Nexxled n'a pas chômé puisqu'en 6 mois, il a déjà atteint son chiffre d'affaires 2014 avec près de 200 K€ facturés et de beaux chantiers multi-secteurs achevés en relamping LED. 
"Les clients nous appellent essentiellement lorsqu'ils ont besoin :
  • de réduire leur consommation lorsqu'ils éclairent beaucoup et longtemps,
  • de réduire leurs frais de maintenance lorsque leurs éclairages sont difficiles d'accès, 
  • et/ou d'améliorer l'éclairement de leurs produits", confie Pierre Mollon, fondateur de Nexxled.
Des besoins qui touchent de nombreux secteurs d'activité dans lesquels Nexxled peut déjà se targuer de belles références :
  • magasins de bricolage : Nexxled vient juste de basculer en éclairage LED 3 sites de vente de 3000 à 6000 m² pour un grand nom du domaine à Chambéry, Chateau Thierry et l'Isle d'Abeau et devrait en livrer prochainement un 4ème à Manosque. Pour ces magasins, l'ensemble des tubes ont été remplacés par des lignes LED continues, qui permettent de réduire de 70% la consommation énergétique et d'éviter quelques 300 remplacements de luminaires par an et par magasin. Un gain économique évident, et un confort supplémentaire puisque l'étude préalable a permis de repenser la qualité de l'éclairement en fonction des besoins d'usage, en privilégiant la mise en valeur des produits en rayon, là où les tubes n'éclairaient que les travées centrales. 
  • industrie : Nexxled vient également de livrer 2000 m² d'atelier et 500 m² de bureaux pour un tableautier soucieux d'allier confort lumineux et économies (d'énergie et de maintenance).
  •  salles de gym : Nexxled vient de finaliser une troisième salle de sport pour la franchise nationale Fitness Park. Les salles de sport étant éclairées 7 jours / 7 de 6h à 23h, l'enjeu économique est très important et ouvre un vrai marché à la start-up.
Mais Nexxled a plusieurs cordes à son arc, puisqu'elle a également piloté le relamping de plusieurs commerces de proximité, dont la boulangerie de Saint Ismier, les couloirs de l'hôtel Kyriad, ou encore d'une école maternelle à la Motte Servolex. "Nous travaillons même sur un projet très technique : le chantier d'une prison en construction, où l'éclairage extérieur des façades et de smurs d'enceinte doit répondre à de nombreuses exigences pour garantir la capacité des caméras de surveillance à filmer de nuit partout sans zone d'ombre", conclut Pierre Mollon. 
Bref, le travail ne manque pas et quand on sait que ce sont près de 700 millions d'ampoules qui sont changées chaque année en France (premier chantier de maintenance), on ne peut que se dire que la LED est promise à un bel avenir !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire