vendredi 23 janvier 2015

Meet my VC : rencontre avec Breega Capital

Le 22 janvier dernier, le Tarmac accueillait Maximilien Bacot, entrepreneur et co-fondateur avec deux associés du fonds Breega Capital, pour présenter sa stratégie d'investissement et échanger avec les créateurs sur leurs besoins.
Breega Capital a été fondé en 2013 et gère 20 M€ de fonds 100% privés pour financer ou co-financer des tours de table de 500 k€ 0 2 m€ avec une participation de 300 K€ à 1 M€. 

Les critères d'éligibilité :
  • un focus digital au sens large : soft, hard, business Internet B to B et B to C, nano-technos, IT embarquée ...
  • un positionnement amorçage série A
  • une réelle ambition au projet (une projection de CA ou d"audience en rapport avec les fonds levés : inutile de chercher à lever 2 M€ pour un CA de 5 M€ à 5 ans ...)
  • un projet qui tient la route : proposition de valeur claire, adéquation au marché et accès au marché, etc
  • des signes forts de traction marché sur le corps business : progression de CA (avec un CA mini de 10 K€ par mois), signatures de contrats, et/ou business audience pour les business web (users, repeats, adhésions, taux d'acquisition, d'activation et de transformation ...)
  • un besoin avéré de cash avec des objectifs quantifiables définis (ex : passer le seuil des x commandes en 12 mois, développer x % de business à l'international, atteindre x€ de CA, etc)
  • et surtout, facteur de clé de succès, un vrai profil d'entrepreneur, qui fait la preuve de ses compétences de créativité, de gestion, de communication de négociation ... mais aussi de sa capacité à mettre en œuvre
Les valeurs de Breega Capital
  • un focus fort sur l'humain (le créateur et son équipe)
  • une approche lean qui favorise le financement dans la durée en plusieurs tours, sous réserve que le créateur atteint bien ses objectifs entre deux tours
  • une grande liberté : sur les secteurs d'activité, le secteur géographique d'implantation (y compris à l'étranger pour des créateurs français), le type de business model, le CA, la date de création, etc (pas de critères administratifs restrictifs)
  • une  gouvernance simple, puisque l'essentiel de la décision appartient aux 3 co-fondateurs
  • une culture entrepreneuriale forte dans les business numériques
  • une valorisation qui se discute avec le créateur (pas d'application des modèles classiques de valo, peu adaptés au mode start-up), sur la base de 20 à 30% de dilution à chaque tour
Le  fonctionnement :
  • une sollicitation par mail avec une présentation succincte du projet (2 à 4 pages) : 700 dossiers reçus en 2014 contact@breega.com.
  • un premier RDV avec 1 des co-fondateurs (parfois 2) : 400 RDV en 2014
  • puis une série de RDV (3 ou 4 selon les cas), avec les 3 associés, et des challenges à relever d'un RDV à l'autre, avec un go / no go à chaque étape
  • un passage en comité d'investissement, dernière étape avant validation des projets présentés : 5 projets financés en 2014.
Et quelques précieux conseils et/ou rappels auprès des créateurs du Tarmac présents :
  • attention aux valorisations trop élevées au 1er tour qui peuvent coûter cher au projet : rien ne vaut 2 à 3 tours tous les 12 à 18 mois avec des preuves mesurables qu'on a atteint les objectifs fixés pour garder la confiance des investisseurs en augmentant progressivement le capital ET la valorisation
  • ne pas oublier que faire appel à un fonds d'investissement nécessite bien souvent à terme de perdre le contrôle des opérations quand l'entreprise atteint un certain seuil
  • se rappeler que toues les business models ne se prêtent pas à la levée de fonds et qu'on peut réussir une belle TPE/PME en ... faisant du business (la meilleure façon de se financer étant encore de bien vendre)
  • comprendre la logique d'investissement des différents fonds : là où certains fonds privés comme Breega demandes du CA, d'autres type FNA ne sont plus envisageables dès lors qu'on atteint un CA > 250K€ et qu'on a un EBE positif, même de 1€ ...

1 commentaire:


  1. Bonjour,

    Si vous êtes à la recherche d'une opportunité de travail sur internet !
    Que diriez-vous de recevoir un salaire chaque mois, à vie ?

    Vous pouvez vous créer un revenu passif à vie simplement en publiant des livres sur Amazon, sans avoir à faire de publicité ou créer de site, car c’est Amazon qui s’occupe des ventes en lui versant une partie comme commission.

    Vous pouvez générer des revenus réguliers et illimités, plus vous publiez d’ebooks plus vous gagnez.

    La formation est livrée avec 600 000 ebooks et 7 vidéos.

    Voici le lien: http://revenumensuel.com/

    RépondreSupprimer